Tout savoir sur la maladie des loisirs

La maladie des loisirs : voilà la hantise de nombreux salariés. Et pourtant, un bon nombre tombent malades dès les premiers jours de vacances, ruinant ainsi leurs congés payés. Mais quelle est donc cette maladie mystérieuse exactement ? Comment y faire face et la prévenir ?

La maladie des loisirs : qu’est-ce que c’est ?

Également connue sous le nom de « maladie du temps libre » ou « syndrome du Paradis », la maladie des loisirs désigne le fait de tomber malade pendant le week-end ou les vacances. Très courante, elle toucherait plus d’un Français sur trois. S’il ne s’agit pas d’une pathologie particulière, elle peut donner lieu à des symptômes vraiment gênants comme la migraine, la nausée, les vomissements, la diarrhée ou la fameuse tourista, le rhume, la grippe, l’otite

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de ce phénomène. Mais de manière générale, les principales causes sont :

  • Le voyage en lui-même : vous pouvez tomber malade parce que vous avez le mal des transports par exemple. Cependant, vous pouvez également tomber malade si vous voyagez en contact d’une personne malade.
  • Le relâchement : il a été prouvé que votre rapport au stress impacte votre état de santé. En effet, lorsque la pression diminue, le cerveau se détend et le système immunitaire ralentit. L’organisme devient alors plus vulnérable.

Toutefois, votre lieu de vacances et votre mode de vie peuvent également influer grandement sur votre santé.

Comment faire face à la maladie des loisirs ?

Rapprochez-vous d’un médecin ou d’une pharmacie

Si vous tombez malade en vacances, l’idéal est de consulter un médecin dès les premiers symptômes inquiétants. Si vous vous trouvez dans une ville que vous ne connaissez pas bien, demandez au gérant de votre hôtel de vous montrer l’adresse d’un bon praticien. Si vous êtes à l’étranger, renseignez-vous auprès du consulat ou de l’ambassade de France.

Une fois que vous aurez votre prescription, rendez-vous rapidement à la pharmacie. Toutefois, si vous n’avez pas la force de sortir pour acheter vos médicaments, vous pouvez toujours faire appel à un service de portage de médicaments. De nombreuses pharmacies et parapharmacies proposent aujourd’hui la livraison de médicaments à domicile. C’est une solution très pratique pour ne pas avoir à vous déplacer si vos symptômes sont vraiment gênants. Les médicaments vous sont livrés à domicile, mais aussi dans votre camping, votre gîte ou votre hôtel.

En cas d’accidents ou de maladie grave comme la dengue ou le choléra, mieux vaut opter pour un rapatriement si les structures locales ne sont pas en mesure de vous soigner correctement.

Faites intervenir votre assurance voyage

Dans la plupart des cas, se faire soigner à l’étranger peut revenir très cher. Par conséquent, il est fortement recommandé de faire jouer votre assurance voyage si vous tombez malade. Vous éviterez ainsi de vous ruiner en frais médicaux. Si vous devez être rapatrié, contactez le service d’assistance ou le correspondant local de votre organisme d’assurance pour éviter toute déconvenue financière. Quoi qu’il en soit, conservez toujours précieusement toutes les factures et autres pièces justificatives liées aux soins et autres actes médicaux dont vous avez bénéficié pour effectuer ultérieurement les démarches de remboursement.

Par ailleurs, en fonction des manifestations de la maladie, vous pouvez demander un dédommagement auprès de votre hôtel ou de votre agence de voyages. Selon un sondage, un peu plus de deux tiers des demandes de dédommagements pour cause de maladie reçoivent une réponse favorable.

Reportez vos congés payés

Sachez qu’il est possible de reporter vos congés si la maladie se déclare avant le départ en congé. Il vous suffit d’en faire la demande auprès de votre employeur. En effet, selon la législation française relative au travail, les congés acquis, mais qui ne sont pas pris ne sont pas perdus.

Toutefois, la situation se complique si vous tombez malade pendant que vous êtes en vacances. La Cour de justice européenne estime que le report est possible, mais aucun texte de loi française ne le confirme jusqu’à aujourd’hui. Ainsi, votre employeur peut vous refuser le report de vos congés. Si l’arrêt maladie prend fin avant la fin de vos congés payés, vous devrez retourner travailler à la date initialement convenue. Si ce n’est pas le cas, vous ne reprendrez votre travail qu’à l’expiration de votre arrêt maladie.

Comment prévenir la maladie des loisirs ?

Pour limiter au maximum les risques d’être atteint de la maladie des loisirs et ainsi éviter que vos vacances ne soient gâchées, il est conseillé de prendre quelques précautions au préalable.

Faites un contrôle médical

Avant de partir en vacances, prenez rendez-vous chez votre médecin pour faire un contrôle général de votre état de santé. Si vous suivez un traitement, renouvelez si nécessaire vos prescriptions. Aussi, mettez à jour vos vaccins.

Prévoyez une trousse à pharmacie

La trousse de pharmacie est un indispensable pour partir en voyage. Elle doit contenir le nécessaire pour parer aux petits maux du quotidien telles que les écorchures et autres blessures superficielles, les coups de soleil, les maux de tête… Vous devez également vous assurer d’avoir votre trousse votre traitement si vous en suivez un.

Souscrivez aux annonces nécessaires

L’assurance maladie ne rembourse généralement que très faiblement les soins réalisés à l’étranger, notamment en dehors de l’Union européenne. Si vous vous faites soigner aux États-Unis ou au Canada par exemple, vous ne serez remboursé qu’à hauteur de 10 % alors que les soins coûtent vraiment très cher. Pour alléger vos éventuelles dépenses en frais médicaux en vacances, pensez à souscrire à une assurance voyage. Faites jouer la concurrence pour trouver la meilleure offre.

Ménagez-vous

Avant votre départ, prenez soin de vous. Adoptez un régime alimentaire sain et équilibré et dormez suffisamment.

Préparez-vous convenablement

Si votre voyage inclut un long vol par exemple, pensez à mettre des bas de contention si vous avez des problèmes de circulation sanguine. Vous éviterez ainsi d’avoir les pieds gonflés et/ou les jambes lourdes.

Si vous avez le mal des transports, demandez à votre pharmacien un médicament pour y remédier.

Faites preuve de bon sens

Si vous avez des doutes sur la possibilité de consommer l’eau de votre lieu de vacances, évitez de boire l’eau du robinet. Préférez l’eau en bouteille. C’est une solution simple qui peut vous sauver la vie ou vous épargner de nombreux problèmes de santé.

Aussi, faites attention aux changements de température brusques qui peuvent vous causer un vilain rhume. Ne mettez pas la climatisation au plus bas alors qu’il fait une forte chaleur à l’extérieur.

Si vous n’avez pas l’habitude de marcher longtemps, ne sillonnez pas la ville toute la journée et évitez les activités qui vous demandent un effort physique continu. Si vous souhaitez vraiment faire ce type d’activités, prenez des pauses régulièrement.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*