Est-ce que la pleine lune affecte votre sommeil?


Il y a toutes sortes de choses que les gens endurent dans leur quête d'un, y compris les chiens qui aboient, les bébés qui pleurent, le stress au travail et toute une gamme d'appareils électroniques. Avec toutes ces distractions, il n’est pas surprenant que plus de la moitié des Américains n’obtiennent pas le sommeil dont ils ont besoin. Mais il y a un facteur important que vous n'avez peut-être pas dans votre liste "à conquérir avant que la sieste puisse arriver", et cela arrive environ une fois par mois. C'est cet orbe lumineux dans le ciel: le.

Cet article aborde la question de savoir si le plein affecte le sommeil d'une personne. Pour commencer, il est utile de comprendre ce qu'est la pleine lune. Une pleine lune se produit lorsque le soleil, la Terre et la Lune sont tous alignés, avec la Terre au milieu (source:). Dans ce positionnement, la lune est éclairée de la manière la plus complète par le soleil, du point de vue de l'observateur sur Terre. Cela se produit environ une fois tous les 29 jours.

Quel est l'effet de ce phénomène sur nous, terriens? L'exemple le plus évident de la pleine lune est que le ciel nocturne est beaucoup plus lumineux. La lune est également responsable des marées océaniques, qui résultent de l'attraction gravitationnelle de la lune et du soleil (source:). Sans la contribution de la lune, nous aurions des surfeurs assez malheureux.

La compréhension de l’effet de la lune sur le comportement humain provient d’un corpus de recherches assez robuste aux résultats mitigés. Par exemple, une étude portant sur 675 enfants danois âgés de 8 à 11 ans a révélé que les enfants dormaient en fait un peu plus longtemps aux alentours de la pleine lune (source:). À l'inverse, une autre étude portant sur 319 adultes a révélé que la pleine lune était associée à une efficacité moindre du sommeil (source:).

Une étude réalisée en 2013 pourrait fournir les données les plus convaincantes. Il a suivi 33 adultes sur une période de trois ans et a révélé que la pleine lune était associée à des périodes plus longues d’endormissement, à une diminution de l’efficacité du sommeil et à une réduction de la durée totale du sommeil (sources:). Connu sous le nom d'étude Cajochen, il est le plus souvent utilisé ces dernières années comme prémisse de l'affirmation selon laquelle la pleine lune affecte le sommeil. En supposant que les données soient correctes, il semble juste de dire que, oui, la pleine lune peut affecter le sommeil. Mais la question reste, comment?

Le principe de base de l'effet de la pleine lune sur le sommeil est que, avant l'invention de la lumière artificielle, l'homme ne disposait que de la lune pour éclairer la nuit. Les sociétés humaines anciennes qui vivaient et dormaient principalement à l'extérieur auraient certainement été touchées par la luminescence d'une pleine lune, dans la mesure où tout orbe rougeoyant peut perturber le sommeil des humains.

Cette hypothèse est intrigante et intuitive, mais ne fournit peut-être pas une explication complète. L'étude sur Cajochen a été menée dans un laboratoire complètement obscurci, ce qui suggère que la réponse physiologique humaine à la pleine lune pourrait être innée plutôt que environnementale. Bien que les auteurs de l’étude conviennent que l’impact des cycles lunaires sur le sommeil est encore mystérieux, ils ont avancé que les cycles lunaires représentent peut-être une nouvelle dimension de la rythmicité biologique humaine qui mérite d’être examinée plus en profondeur (source:).

Bien que de nombreuses questions restent sans réponse sur l’influence de la pleine lune sur le sommeil chez l’homme, il semble clair que les personnes susceptibles d’être touchées par ces forces auront peu de répit en bloquant la vue de la lune dans leur chambre à coucher. Nos horloges internes sont plus puissantes que celles que nous leur accordons.

Nous, êtres humains, mettons tout en œuvre pour contrôler notre environnement avec une lumière artificielle, une stimulation électronique permanente et une population mondiale de plus en plus connectée. Mais peut-être devrions-nous garder à l'esprit que nous sommes toujours influencés par les forces simples mais puissantes du monde qui nous entoure.

Articles Liés

Sources

  • Cajochen, Christian et al. "Preuve que le cycle lunaire influence le sommeil humain." Biologie actuelle. 5 août 2013. (19 avril 2015) http://www.cell.com/current-biology/abstract/S0960-9822%2813%2900754-9
  • Administration nationale de l'aéronautique et de l'espace (NASA). "Quelles sont les phases de la lune?" Nov. 1998. (19 avril 2015) http://starchild.gsfc.nasa.gov/docs/StarChild/questions/question3.html
  • Association nationale océanique et atmosphérique (NOAA). "Qu'est-ce qui cause les marées?" (19 avril 2015) http://oceanservice.noaa.gov/education/kits/tides/tides02_cause.html
  • Sjodin, A et al. "L'activité physique, la durée du sommeil et la santé métabolique chez les enfants fluctuent avec le cycle lunaire: la science derrière le mythe." Obésité clinique. 23 mars 2015. (19 avril 2015) http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25808903
  • Turanyi, CZ et al. "Association entre la phase lunaire et les caractéristiques du sommeil." Médecine du sommeil novembre 2014. (19 avril 2015) http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25266502

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*