Le mécanisme à silex: comment fonctionnent les pistolets à silex

[ad_1]

Le décrit un fermer à clé, dans le contexte d’une arme à feu, sous le titre "La méthode permettant de faire exploser une charge ou une cartouche d’arme à feu".

Le silex est la plus vénérable des technologies de verrouillage. Le mécanisme à silex, comme le, est incroyable du point de vue de l'innovation. Ce dispositif unique a résolu un grand nombre des problèmes de l’époque, à l’aide des outils et de la technologie assez primitifs déjà disponibles à l’époque. Le silex était tout un exploit!

L’objectif fondamental du silex est simple: créer un étincelle qui peut allumer la poudre à canon stockée dans le canon du pistolet. Pour créer cette étincelle, le silex utilise le "silex et acier"approche. L'idée derrière le silex et l'acier est simple. Le silex est une forme de roche incroyablement dure. Si vous frappez avec du silex, le silex écaillait de minuscules particules de fer. La force du coup et les frottements qu'il crée enflamment le fer et il brûle rapidement pour former du Fe3O4. Les étincelles que vous voyez sont les points chauds du fer qui brûle! Si ces étincelles s'approchent de la poudre à canon, elles s'enflamment.

Le silex a donc besoin de:

  • Un morceau de silex
  • Un morceau d'acier
  • Un endroit où les étincelles peuvent toucher la poudre à canon

Le silex doit se déplacer à grande vitesse et frapper l'acier de telle sorte que les étincelles tombent dans de la poudre à canon. Vous pouvez voir les quatre parties qui rendent cela possible dans l'image ci-dessous.

Les parties principales d'un silex sont:

  • le marteau, qui tient et accélère un morceau de silex
  • le ressort principal, qui actionne le marteau
  • le frizzen, qui est la pièce d'acier que frappe le silex
  • le la poêle, qui est l'endroit où une petite quantité de poudre à canon attend pour recevoir les étincelles

Vous pouvez voir ces pièces étiquetées dans l'image ci-dessous.

Ces quatre pièces sont tout ce dont le silex a réellement besoin pour atteindre son objectif, mais ils résoudront également les problèmes de chargement de la casserole, de protection de la casserole contre les intempéries et de déclenchement du marteau. Trois pièces supplémentaires sont donc nécessaires:

  • le verre, qui maintient et libère la puissance du ressort et le transmet au marteau
  • le brûler et printemps de printemps, qui engagent le gobelet et le libèrent quand quelqu'un appuie sur la gâchette
  • le printemps frizzen, qui maintient la couverture attachée au frizzen sur la casserole pour rendre le silex imperméable

Le ressort repose contre le tambour et est capable de faire tourner le marteau avec beaucoup de force. La gâchette engage le gobelet lorsque le pistolet est armé et maintient la force du ressort. Lorsque vous appuyez sur la gâchette, le poussoir est suffisamment poussé pour libérer le verre et permet au marteau de faire avancer le silex. Vous pouvez voir toutes ces parties dans l'image ci-dessous.

Lorsque vous travaillez avec un silex et que vous regardez un silex en action, vous pouvez voir comment toutes ces pièces fonctionnent ensemble. Un silex a trois positions pour le marteau: débranché, à moitié armé et complètement armé.

En position complètement armée, le canon est prêt à tirer. Si la gâchette déplace légèrement la mèche, elle libère le gobelet. En position semi-armée, vous pouvez charger le pistolet. La gâchette est verrouillée en position semi-armée et ne peut pas libérer le gobelet. Après avoir tiré le pistolet, il est dans la position non verrouillée. Les images suivantes vous montrent ces trois positions des deux côtés de la serrure, ce qui vous permet de comprendre le fonctionnement de la gâchette et du gobelet:

Notez comment la forme du gobelet verrouille la position semi-armée:

En outre, le frizzen a la capacité de se déplacer. En position armée, les frisottis sont en baisse et recouvrent la poêle. Lorsque le silex le frappe, les frisottis ressortent pour exposer la casserole. Le printemps frizzen maintient le frizzen dans les deux positions.

Pour utiliser un silex, procédez comme suit: (voir les liens à la fin de cet article pour des instructions beaucoup plus détaillées):

  1. Demi-coq le marteau.
  2. Versez une mesure de poudre à canon dans le canon.
  3. Enveloppez une balle de plomb (la balle) dans un petit morceau de tissu ou de papier et enfoncez-la dans le canon au-dessus de la poudre à canon. La combinaison balle / tissu aura un joli ajustement serré.
  4. Placez une petite quantité de poudre à canon dans la casserole du silex.
  5. Enclenchez les frizzen en place sur la casserole.
  6. Entièrement armer le marteau.
  7. Appuyez sur la gâchette pour tirer le pistolet.

Lorsque vous tirez le pistolet, le silex frappe le frisottis et rase le fer pour créer des étincelles. Le coup du marteau ramène aussi les frisottis pour exposer la poudre dans la casserole. La poudre à canon de la casserole s'enflamme et passe à travers un petit trou sur le côté du canon pour enflammer la poudre à canon à l'intérieur du canon. Le coup de feu!

Vidéos!

Ces trois vidéos vous permettent de voir et d’entendre le silex en action:

[ad_2]

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*